L'Entrainement… pourquoi et commen s'ameliore t on avec de l entrainement!

MMA DEFERLANTE Forums Techniques, Entrainement, Nutrition L'Entrainement… pourquoi et commen s'ameliore t on avec de l entrainement!

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LK, il y a 4 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #36467

    LK
    Modérateur

    un dossier technique sur l entrainement -ici, d un point de vue muay thai, mais ça s’applique a bcp de discipline dites de contact- le point de vue medico-bio mecanique est tres interessant.

    Source: muaythai galaxy – article de Norman Pellettier

    Mais pourquoi s’entraine t’on ? pour devenir meilleur bien entendu .
    Mais comment cela fonctionne t il ?
    comment notre cerveau fait il en sorte que nous soyons meilleurs ?
    Pourquoi etes vous forcement plus performant après 6 mois d’entrainements et plus performant après 1 an?
    Pourquoi des champions comme Yod s’entraine t il encore alors qu’ils ont 200 combats ? Pourquoi baisse t on de niveau si l’on arrete l’entrainement ?
    que se passe t il lorsque l’on reprend ?
    toutes les réponses à ces questions du point de vue médical, biomecanique et cerebral

    aujourd’hui nous nous interessons à la manière dont réagit notre corps et notre cerveau à une séance d’entrainement et sur le long terme .
    Quelle est la différence principale entre Saenchai et un classe D avec 0 combat ? a peu pres 1 000 000 de middles et autant de droites gauches crochets genoux coudes clinchs . Dans un combat Saenchai Vs Classe D, à 99,999% Saenchai l’emportera … à moins d’un lucky punch sorti de nul part où que Saenchai ne glisse et tombe sur le genoux du classe D, celui ci n’a aucune chance .. mais pourquoi ?

    Pour expliquer cela nous allons comparer le cerveau, le corps, le système nerveux et les muscles de Saenchai et de notre classe D .

    Partons du classe D que nous nommerons Debutix ..mais qui un jour se nommera Saenchai .

    Debutix vient de voir plusieurs combats de Muay Thai, a lu des articles et vu bon nombre de photos sur notre sport .
    Il se dit, cette année je fais du Muaythai!!
    Son cerveau qui n a jamais pratiqué cela ne sait absolument pas ce qu’il se passe, ni à quoi il va être confronté lorsque Debutix fait son sac pour son tout premier entrainement de Muay Thai .
    ( Débutix a l habitude de l’activité physique mais n’a jamais donné un coup ni fait de corde ni rien en rapport avec les sports de combat)

    19h45, Debutix se prepare dans les vestiaires enfile son short et amène dans la salle ses gants et protèges tibias . Le cerveau ne sait toujours pas ce qu’il va se passer : il est comme Debutix, il découvre .
    L’échauffement demarre, pour le moment ca va pour Debutix qui a l’habitude de courir. Il court donc autour de la salle avec ses partenaires d’entrainement ..mais les problèmes ne vont pas tarder a apparaitre . Le coach lance la traditionnelle séance de corde à sauter …et la ca commence doucement mais surement à devenir compliqué .

    Impossible d’être en rythme, la corde se prend dans les pieds ..bref impossible d’être harmonieux et facile comme certain de ses partenaires . Le cerveau est dans le même etat que Debutix il est completement perdu .
    La séance de corde se termine et l’entraineur lance une séance de Paos pour les droites gauches . Là .. c’est pas le drame mais pas loin, impossible de viser correctement les paos, de lancer le bras correctement, de tourner le poignet au moment de l’impact, de lever le talon, d’enchainer avec la droite, de tenir sa garde ..bref le cauchemar ..et cela va se reproduire tout au long de la séance avec n’importe quel exercice .
    Debutix est un peu décu de sa première séance où lorsqu’il voyait les champions du lumpinee enchainer les droites gauches, coudes genoux cela semblait tellement facile …mais finalement ca ne l’est pas . Pourquoi ?

    Reprenons la séance d’entrainement mais du point de vue du cerveau, des muscles, du système nerveux .

    Pour expliquer cela, il faut savoir que les informations dans le cerveau avant d’arriver aux nerfs et aux muscles naviguent à travers cent milliards de neurones . Imaginez un enorme sac avec cent milliard de billes ou chaque bille possède 10 000 possibilités de connexions avec une autre …soit un million de milliards de connexions . Heureusement, notre cerveau, malin organise ses « billes » en fonction de plusieurs zones et les « range » en fonction des activités que l’on fait .

    Vous revez, pensez, manger, courez, jouez à la console de jeux .. le cerveau pour gagner du temps ne fait pas intervenir les mêmes zones . Lorsque Debutix court, une activité dont il a l’habitude, comme cela se traduit il ? Avant d’activer les muscles des jambes, Debutix a dit a son cerveau : bon la on va courir, fait ton job et active les muscles en question . Le cerveau qui a l’habitude de cette activité physique a deja organisé ses petites billes pour trouver le meilleur moyen de faire parvenir l’information : il faut activer les muscles des jambes .

    L’information, qui traverse le cerveau et se propage dans la colonne vertebrale pour arriver aux nerfs et finalement aux muscles est connue du corps de Debutix et donc il se met à courir . Nous verrons un peu plus bas que le cerveau est un grand malin et qu’à force d’entrainement il va ameliorer les « chemins » par lesquels l’information se propage .
    Concernant les muscles des jambes, ils ont l’habitude d’effectuer ce mouvement, et ôh magie, Debutix se met à courir .

    Lorsque Debutix fait sa toute première séance de paos avec les droites gauches .
    Pourquoi cela pose un gros probleme ? Dans la vie de tous les jours il est assez rare que ceux qui n’ont jamais pratiqué les sports de combat se mettent à donner des coups de poings dans tous les sens .
    Le cerveau ne connait pas ce mouvement, il ne sait pas comment faire pour transmettre efficacement les informations au sein des neurones ; avant même que le bras gauche ne parte et que Debutix se rende compte qu’il ne sait pas donner un coup de poing, le cerveau lui le sait .

    L’information « donne un coup de poing avec la gauche » va faire intervenir plusieurs muscles, nerfs, articulations qui n’ont jamais eu l’habitude de fonctionner comme cela en meme temps et dans cet ordre .
    L’information qui va arriver aux nerfs arrivent deja bien plus tard et de facon fractionnée et il manque une partie des informations : Debutix, t as oublié de tourner le poing à l’impact . Les muscles, qui sont tout aussi perdus que le cerveau, n’ont jamais effectué ce mouvement et pour notre corps cela n’est pas « fluide » .
    C’est notamment pour cela que l’on va souvent entendre Debutix pendant ses premiers entrainements dire à son partenaire qui lui tient les paos : heu attends on recommence je me suis trompé .

    Heureusement, Debutix est un vaillant et ne lache pas les entrainements . Que se passe t il dans son cerveau à chaque nouvelle séance ? Celui ci va de plus en plus s’organiser, ranger, trier les petites billes (neurones) pour que lorsque Debutix decide de donner un coup de poing, le cerveau se « dise » : vas y cette fois je savais que tu allais me demander ca, j’ai organisé un « passage » special pour ton information « donne un coup de poing » . Et oui, le cerveau organise et ré organise tout au long de notre vie ces canaux d’informations pour que l’information navigue le plus vite possible, jusqu à la zone du corps concerné . Pourquoi ? le cerveau est un gros feignant et il n’aime pas avoir à gamberger lorsqu’on lui demande quelque chose .
    <br /><br /><br /><br />

    Du coup, il a crée dans notre tête et parmi les cent milliards de neurones un canal parfait, optimisé specialement pour cette information . Chose qu’il n’avait pas besoin de faire avant, puisque Debutix ne se balladait pas comme un cinglé dans les rues en donnant des coups de poings .
    Lorsque le cerveau se rend compte que son fimeu proprietaire va lui demander cet effort très regulierement ; il se dit « bon bah quitte a faire ca souvent, autant que je me fasse un canal dedié comme ca on gagnera tous du temps » .

    Du point de vue des muscles et des nerfs à present parce que même si le cerveau a fait son boulot il faut bien que l’action se produise …et le plus efficacement possible . Le nerf, qui contient le message va toujours avoir le même message a porter à vos muscles ; c’est un peu comme lorsque vous faites en enchainements de boutons lorsque vous jouez à un jeu vidéo .

    Imaginions que vous appuyez sur A B C A, le message contenu dans le fil de la manette va apporter à la console ce message et le personnage à l’ecran va se comporter comme on le souhaitait . Dans le cadre d’une console de jeux, le fil de la manette ne permet aucune amelioration il va ultra vite et tout le temps à la même vitesse . Mais dans le corps humain, ce message (connu desormais) ne va faire que de s’ameliorer, aller plus vite etre plus précis plus efficace lorsqu’il atteint les muscles .

    Pourquoi ? parce que le muscle qui va etre sans cesse sollicité va optimiser les messages qu’il recoit ..un petit peu comme le cerveau qui gere ses neurones, le muscle va creer de nouvelles fibres musculaires dont il est composé pour se comporter exactement comme le souhaite son proprietaire . Il en est de même pour les nerfs qui vont faire parvenir l’information le plus efficacement possible .

    6 mois plus tard, des que Debutix fait son sac le cerveau « sait » qu’il va devoir fonctionner en mode « entrainement » .
    Même si vous êtes dans le bus pour aller à la salle, le cerveau lui, commence deja a se configurer dans le mode adequat .
    C’est egalement pour cela qu’une personne qui s’entraine depuis des années mais n’a jamais fait de combat va perdre 20 % de ses facultés lorsque le competiteur entre la toute premiere fois sur le ring : c’est quelque chose qu’il ne connait pas, un environnement qu’il n a jamais vecu . Il va se retrouver perdu .

    Bien sur les années d’entrainements vont faire en sorte que le proprietaire sait donner un coup de poings mais cet environnement inconnu va le perturber au début du combat . Apres, il reconnait ce qu’il a vu à l’entrainement et cela rentre un peu dans l’ordre .. mais juste un peu .
    Nous sommes tres loin de notre niveau d’entrainement lorsque nous effectuons nos premiers combats et l’on « oublie » ce qu’on a vu à l’entrainement . Faire des combats regulierement est très important car cela entraine notre cerveau à ne pas oublier nos techniques et pouvoir exprimer à 100% notre potentiel .

    Lorsque l’on dit qu’un combattant a de l’experience, l’on devait plutot dire que c’est son cerveau qui a de l’experience .

    Mais que se passe t il lorsque nous stoppons purement et simplement l’entrainement ? Le cerveau doit gerer des centainesde milliers d’actions quotidiennes et il n’a pas le temps, ni le luxe de privilegier un canal d’information entre neurones qui n’est plus utilisé . Petit à petit il va re organiser ses neurones pour d’autres messages que nous utilisons actuellement .

    C’est ce qu’il se passe lorsque vous arretez l’entrainement pendant 1 mois ou 2 et que vous reprenez, l’on dit alors que vous êtes « rouillés » . Votre cerveau doit re creer son canal d’informations pour vos middles, vos droites, vos gauches etc . Plus le laps de temps d’arret est long et plus le temps a recréer le canal d’information dans le cerveau sera long, idem pour les muscles et les nerfs qui n’ont plus l’habitude de ce message .

    Le secret de l’excellence dans les sports de combat ? la repetition du geste et la frequence des entrainements . A chaque entrainement, votre cerveau va perfectionner les connections entre les neurones, les nerfs et les muscles pour que le message arrive le plus vite possible et soit le plus efficace lors de l’execution .

    L’entrainement permet donc de façonner dans votre cerveau des connections entre neurones pour chaque coup porté . Plus vous vous entrainez, plus ces connections sont optimisées et plus vous allez vite, plus vous etes précis et puissant . Plus vous vous entrainez et plus votre corps se modifie pour être en adequation parfaite avec les messages transmis par le cerveau . C’est pour cela qu’une musculature de footballeur est différente d’un combattant qui elle même sera différente d’un golfeur (* l’on part du principe que l’athlete ne fait pas de séances de musculation et que l’on parle de « musculature naturelle »)

    5 ans plus tard, Debutix qui n’arrivait pas à donner un coup de poing dans un pao ni faire une seance de corde à sauter se nomme Saenchai : il donne des coups sans y penser, et c’est le cas de le dire, sa musculature est parfaite et adaptée pour ce que son cerveau lui demande tous les jours .
    Son métabolisme s’est adapté pour arriver à ce que Debutix souhaitait : etre un champion de muay thai . C’est aussi pour cela qu’il est très compliqué d’être specialiste dans une discipline comme le Muay Thai et par exemple un virtuose du patinage artistique .

    Les zones du cerveau sollicitées sont trop differentes, les muscles ne fonctionnent pas de la meme maniere, les messages sont différents . Et être le numéro 1 dans son domaine demande un tel travail pour le corps et le cerveau, que multiplier les disciplines ne peut pas arriver à etre le numéro 1 dans plusieurs sports . C’est aussi pour cela que les très grands champions de Muay Thai continuent à donner des middles dans les paos, travailler les enchainements et en apprendre de nouveaux ..bien sur ils n’apprennent pas un geste qu’ils connaissent par coeur mais le perfectionne sans cesse .

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 mois et 1 semaine par  LK.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

28,415Mentions j'aimeLike
106SuiveursSuivre
2,195SuiveursSuivre
222AbonnésS'abonner