mcgregorToute l’Irlande du MMA sera derrière un seul homme le 6 avril prochain, lorsque son emblématique champion du Cage Warriors fera ses débuts à l’UFC en Suède.

Et c’est avec une confiance extrême que Conor McGregor aborde cet évènement si important pour lui. Il affrontera Marcus Brimage en carte préliminaire de l’UFC on Fuel TV 9, pourtant dans une récente interview accordée à ESPN, il ne prononcera pas une seule fois le nom de son prochain adversaire. Car le gaillard voit plus loin, beaucoup plus loin et ne s’interdit rien. Ces objectifs : Faire partie des 10 combattants favoris de Dana White (pas très glorieux celui-ci), remporter la ceinture poids plume, puis s’attaquer à la catégorie poids léger, voire poids welter, « sans problème » dit-il.

Lisez plutôt ce qui suit, à l’image de son récent passage à l’émission ‘The MMA Hour’, cette interview vaut le détour 😀 :

Je sais ce dont je suis capable, mon équipe sait ce que je peux faire, et je sais que je vais me pointer là-bas, et voler la vedette. Il n’y a aucun doute là-dessus, je vais voler la vedette le 6 avril en Suède.

Je me suis (déjà) visualisé (la scène) gagnant la ceinture – à cent pour cent. Cette ceinture est à moi en ce moment même.

(…) Le ciel est la (seule) limite. Je vais choquer le monde. Ce sera une soirée souvenir pour moi, ma famille, et pour les fans du combat irlandais.

Je serai dans la course (pour entrer dans le top 10 des combattants favoris de Dana White). J’y serai ! Je possède quelque chose que les gens veulent voir.

Personne ne passe autant de temps que moi à l’entrainement. Une fois l’entrainement fini, je me mets alors à écrire dans un livre toutes les situations (vécues), toutes les solutions, tout ce qui s’est passé pendant la session. Puis, je reviens à m’entrainer, faire la même chose rectifiée.

Je suis prêt pour n’importe quel adversaire. N’importe quel déplacement, je veux y être préparé. Je ne me soucie pas de ce que mon adversaire fait. Je regarde le tableau d’ensemble ; je prends des notes sur la façon de bouger de certaines morphologies, sur les différents styles, tout ce qui peut m’aider à me préparer pour (atteindre) le but ultime.

Je peux faire le poids sans problème, mais je peux aussi aller en poids léger sans problème. S’il y a des abandons, je reste prêt, je ne m’arrête pas, il n’y a pas de Paddy’s Day (fête nationale irlandaise de la St Patrick), pas de Noel, pas de dimanche.

Je peux même prendre des poids welters, sans problème.

😀 Sacré personnage ce McGregor, espérons pour lui qu’il conserve la même motivation longtemps. Alors certes, il s’enflamme énormément, mais attention à ce ‘fighter’ mes amis…

D’ailleurs si vous le connaissez, qu’est-ce que vous en pensez ?

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.

Merci d’aimer MMA Déferlante sur facebook et de nous suivre sur twitter.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here