Sans finir son adversaire, Salahdine Parnasse a encore fait forte impression dans la cage du KSW alors qu’il affrontait ce soir le polonais Marcin Wrzosek .

Le title shot poids plume se rapproche sérieusement pour Salahdine Parnasse (11-0-1), qui a surclassé Marcin Wrzosek (13-5) en carte principale du KSW 46 et s’impose par décision unanime (30-37, 30-27, 30-27).

La jeune pépite de la Atch Academy a encore fait l’étalage de son talent, en malmenant Wrzosek debout comme au sol. Le français aurait même pu le finir au deuxième round après l’avoir séché sur une combinaison. Mais il signe tout de même une très belle victoire.

Très prometteur!

Ci-dessous, les temps forts du combat:

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.
Merci d’aimer MMA Déferlante sur Facebook et de nous suivre sur Twitter.
Visitez notre boutique MMA DISTRICT pour s’équiper en Fightwear et Fightgear:
T-Shirt MMA | Gants MMA | Rashguard | Short MMA | Spats | Gants de Boxe | Kimono JJB

3 COMMENTAIRES

  1. IL affronte que des mec très mauvais, le jour ou il combattra des vrais combattants on parlera de lui pour le moment le KSW est certe une grande organisation de part son nom mais c’est aussi l’organisation al plus faible que le MMA connait, beaucoup de Polonnais qui pense plus muscule que combat, se Salahdine n’a jamais eu de combat dur durant totue sa carriere, ces combats sont bien choisies, tan mieux pour sa conscience si ça ne lui pose aucun problème, je pense que dans une orga comme le Bellator, ACB, ou meme une orga en Angleterre il irait pas loin. Très loin d’un Tom Duquesnoy qui lui au moin à le mérite d’avoir prit des combats beaucoup plus dur et qui a donc un vrai parcours et surtout un vrai palmares.

  2. tu racontes de la merde, son dernier adversaire est arrive en final du tuf donc c un client c »est pas le premier venu. et je t’assure qu’au KSW le niveau est très élevé .
    Si il y a quelqu’un de mauvais ici c’est toi à opposer des athlètes français et à critiquer. au lieux d »être dans le positif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here