Scott Coker, le président du Bellator MMA, a donné une conférence de presse en début de soirée afin de faire plusieurs annonces, notamment un virage important dans le modèle de diffusion, l’annonce de plusieurs gros combats ainsi que la programmation internationale des prochaines semaines.

En effet, outre les Bellator 245 et 246 qui se dérouleront ce week-end, les 4 prochains gala produits par l’organisation en compteront deux en Europe. Le 1er octobre sera la date du « Bellator Milan » avec comme tête d’affiche un affrontement entre Paul « Smeltex » Daley et Derek Anderson. S’en suivra le « Bellator Paris » le 10 octobre, comme nous vous en parlions il y a quelques heures.

Viendra ensuite le « Bellator 247 » qui marquera le retour de Cris Cyborg, ancienne championne de l’UFC, face à Arlene Blencowe, le 15 octobre. Pour finir le mois, la firme californienne proposera le 29 un combat de championnat chez les poids moyens entre Gegard Mousasi et Douglas Lima, déjà champion dans la division du dessous. Coker a également parlé d’évènements à Dublin et Tel Aviv pour 2021.

Le second gros chapitre de cette conférence concerne le partenariat de diffusion. Le Bellator est la propriété de Viacom, un géant américain présent sur plusieurs médias tel que le cinéma, la télévision, les jeux vidéos… Historiquement, le Bellator était diffusé sur Spike TV (premier diffuseur de l’UFC au début des années 2000), chaine appartenant elle aussi à Viacom. Renommée « Paramount Network » en 2018, le partenariat prendra fin dès le mois prochain, la diffusion revenant désormais à la chaine spécialisée CBSsports, rachetée par Viacom en 2019.

Une estimation datant de 2015 avançait 60 millions d’abonnés à cette chaine sportive faisant partie du paysage et de l’histoire du sport américaine depuis des décennies (NBA, NFL, Boxe, Tennis, Golf…). Et si Paramount Network en comptait 80 millions à la même date, il semblerait tout de même que ce changement soit bénéfique pour l’organisation, CBS étant une chaine spécialisée, avec un public plus friand de ce genre de programme (le Bellator était la seule diffusion sportive de Paramount, bien plus spécialisée en séries TV ou films). De plus, les galas seront diffusés à « heure locale » afin de ne plus souffrir des désagréments du décalage horaire entre les côtes EST et OUEST des États-Unis. Parallèlement, la diffusion en streaming via le site DAZN ne changera pas, malgré les difficultés que rencontre cette entreprise depuis plusieurs mois.

Pour finir, Coker est revenu sur le cas de Micheal Chandler, désormais libre de tout contrat et qui a publiquement avoué vouloir tester le marché et pourquoi pas rejoindre l’UFC:

« Le cas de Micheal est très simple. Il a le droit de recevoir des offres et nous avons le droit de nous aligner. Nous n’avons eu aucune offre pour l’instant mais lorsqu’elles viendront, nous évaluerons et nous prendrons notre décision à ce moment-là. »

Quant à Brock Lesnar, le président a également affirmé être intéressé et sur le qui-vive pour éventuel combat face à Fedor Emelianenko.

Avec la perspective du « Fight Island » de l’UFC sur le mois d’octobre, le Bellator marque ainsi sa présence en renforçant sa communication ses derniers jours. Histoire de ne pas oublier que la firme a elle aussi des projets et une infrastructure conséquente. Un temps de parole nécessaire aux vues de son absence comparée au leader de l’industrie pendant cette période de pandémie.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.
Merci de suivre MMA Déferlante sur FacebookInstagram, et Twitter.
Visitez notre boutique MMA DISTRICT pour s’équiper en Fightwear et Fightgear:
T-Shirt MMA | Gants MMA | Rashguard | Short MMA | Spats | Gants de Boxe | Kimono JJB

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here