Dana White: Anderson Silva pourrait encore affronter St. Pierre, Jon Jones, et Michael Bisping

Le président de l’UFC Dana White aime offrir les combats que le public attend, et il l’a fait savoir récemment lors d’une apparition au ‘Jim Rome Show’, l’émission télévisée américaine de ‘talk’ sur le sport.

Tout est envisageable, les combats dont vous rêvez le plus verront le jour, à moins d’empêchements insurmontables. Ainsi, Dana White confirme qu’Anderson Silva a les capacités de combattre encore Georges St. Pierre, Jon Jones, et Michael Bisping, ce dernier s’étant montré le plus insistant jusqu’à maintenant.

Concernant le combattant britannique justement, White considère qu’une chance au titre contre le champion brésilien est méritée. La seule question à se poser est de savoir quand cela pourrait se faire:

« C’est une bonne question (concernant un combat ‘Silva vs. Bisping’). Beaucoup de gens veulent voir ce combat entre GSP et Anderson Silva, et je pense qu’Anderson est arrivé à un point où il ne souhaite que des gros combats. Il est à un niveau tel qu’il a explosé tous les records de l’UFC, il a tout cassé, il n’a jamais perdu à l’UFC. Il est là depuis 2005 ou 2006 et n’a jamais perdu un combat, et la plupart de ses combat étaient pour le titre. C’est le plus grand ‘mixed martial artist’ qui n’ait jamais existé, il a 37 ans et le type combat encore comme s’il en avait 27. De plus, il dit qu’il a encore des tonnes de combats qui l’attendent, alors il (Bisping) l’affrontera, je ne sais juste pas quand cela se fera. »

‘The Count’ peut encore espérer donc, mais il devra attendre son tour et surtout réussir le challenge important qui l’attend à l’UFC 152 contre Brian Stann, qui ne sera pas une mince affaire.

Concernant Jon Jones, Dana White a également confirmé qu’un combat l’opposant au ‘Spider’ était également logique et pouvait se faire, même si les deux intéressés ont toujours prétendu le contraire. À la condition bien sûr que Silva passe le test St. Pierre:

« C’est possible, effectivement. Ils prétendent que cela ne se fera pas, mais Jon Jones disait qu’il n’affronterait pas Rashad non plus, et regardez ce qui s’est passé. À partir du moment où tu continues de faire tomber tes adversaires, que ces deux là continuent de gagner, Jon Jones et Anderson, tu cherches après les gros challenges, tu t’intéresses aux gros cachets, c’est un combat qui est absolument logique et que les fans désirent voir, Anderson et Jones.»

Nous connaissons désormais clairement les plans des dirigeants de l’UFC. Cela ne dépend plus que du destin de chacun des intéressés. En gros, à eux de gagner jusque là et rester en forme.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.

Merci d’aimer MMA Déferlante sur facebook et de nous suivre sur twitter.

, , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes

Google+