Ed Soares sur Machida: Son deuxième combat contre Jon Jones était le combat de sa vie, mais il ne pouvait pas l’accepter

Mis à part Dana White et quelques autres, peu de gens (enfin c’est-ce qui m’a semblé) ont critiqué le choix de Lyoto Machida de décliner la proposition de combat qu’il lui avait été faite en ‘short notice’ pour sauver l’UFC 151. Après tout, une chance au titre ne s’obtient pas si facilement (sauf pour Sonnen), et il vaut mieux ne pas se rater si l’on ne veut pas être définitivement écarté. Surtout que les risques d’échec contre Jon Jones sont grands.

Et bien, c’est en quelque sorte ce qu’a tenté d’expliquer Ed Soares, le célèbre manager de la Black House et de Lyoto Machida notamment, pendant son récent passage dans l’émission ‘Inside MMA’.

Lisez plutôt ses propos recueillis par le site BJPenn.com:

« Revenons au moment où il a eu ce ‘title shot’. Avant le combat du 4 août  son nom n’avait pas été mentionné pour une chance au titre. La raison pour laquelle il a été évoqué pour le titre c’est parce que Dana White avait déclaré que le vainqueur entre Brandon Vera et Shogun y accéderait, mais les fans ont commencé à dire: ‘Et qu’en est-il de Bader et Lyoto?’. Alors, ils (les dirigeants de l’UFC) ont déclaré que ce serait celui avec la victoire la plus impressionnante. Une semaine avant ce combat, il n’était même pas dans les discussions du ‘title shot’. Mais à la fin, cela aurait été la deuxième fois qu’il affrontait Jon Jones. À l’UFC, quiconque perd (deux fois) face au champion, ce qui lui arrive à la fin c’est qu’il doit se réinventer. B.J. Penn a dû le faire. Rich Franklin a dû le faire. Chael Sonnen a dû le faire. Dans son cœur, il pense pouvoir battre Jon Jones. Donc, s’il part affronter Jon Jones, il ne laissera pas de place aux regrets. Si nous avions accepté (l’affrontement à l’UFC 151), et que nous avions perdu une deuxième fois, pour après devoir se réinventer, alors que dans son cœur il pensait pouvoir le battre, je pense que cela l’aurait rongé pour le reste de sa vie. Voilà (le pourquoi de) notre décision. Ce n’était peut-être juste qu’un autre évènement pour l’UFC, mais pour Lyoto, ce n’était pas qu’un autre combat… C’était le combat de sa vie. »

Alors quels sont ceux parmi vous qui donnent raison au ‘Dragon’?

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.

Merci d’aimer MMA Déferlante sur facebook et de nous suivre sur twitter.

 

, ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire