UFC on FOX 5 ‘Henderson vs. Diaz’ résultats: Retour sur une soirée d’exception

Photo: Nate Diaz vs Ben Henderson – Jeff Chiu / AP

Quelle carte mes amis! Cet UFC on FOX 5 était bel et bien l’un des meilleurs évènements UFC de cette année, et pour une fois la carte préliminaire sur la chaine FX (et UFC.TV) y a grandement contribué.

Il faut dire que le premier combat proposé sur facebook entre Scott Jorgensen et John Albert annonçait déjà la couleur de cette soirée d’exception.

À la limite du tapout sur un triangle choke d’Albert dont le jeu au sol s’est révélé être très bon, Young Guns réussissait quelques instants plus tard à retourner la situation en sa faveur en prenant le dos de son adversaire pour lui appliquer un étranglement arrière à la toute dernière seconde du 1er round. Les Bonus de la Submission of the Night et du Fight of the Night étaient alors déjà décernés!

Sur le reste de l’undercard, nous retiendrons:

- L’écrasante victoire de Dennis Siver sur Nam Pham par décision unanime (30-24, 30-25, 30-26). Siver a tout simplement atomisé son adversaire debout comme au sol.

- La révélation Abel Trujillo dont la puissance auront eu raison de la lutte de Marcus LeVesseur.

- La très belle performance de Daron Cruickshank, et l’incroyable résistance de son adversaire. L’ancien participant du TUF 15 l’a emporté avec un head kick monumental au 2e round. Le ralenti était effrayant!

- Et le Knockout of the Night signé Yves Edwards dont la droite se plâtrait sur la mâchoire de Stephens pour le clouer au sol alors que ce-dernier tentait d’en faire de même. Juste magnifique!

Commençait alors le direct sur FOX avec la carte principale:

Matt Brown et Mike Swick ouvraient le bal, et quel spectacle à nouveau! Après un premier round dans lequel Brown est passé tout prêt d’une victoire par soumission par deux fois, celui-ci décidait alors à la reprise d’en finir debout, en débordant Swick par une sublime combinaison droite-gauche-droite.

Venait ensuite le combat que tout le monde attendait entre Rory MacDonald et B.J. Penn.  Ce dernier misait énormément sur ce combat pour raviver sa légende, malheureusement ce que l’on craignait pour lui est arrivé. MacDonald était tout simplement trop fort. Contrôlant de bout en bout le combat en gardant l’ancien champion lightweight et welterweight à distance, le jeune canadien a littéralement démantelé celui-ci par un nombre incalculables de coups, faisant l’étalage de son arsenal technique en striking. Ce garçon est vraiment dangereux!

Pendant le co-main event de la soirée, Alexander Gustafsson confirmait à son tour l’avènement d’une nouvelle génération de fighters destinée à prendre d’ores et déjà la place des légendes du sport ayant dépassé la trentaine. ‘The Mauler’ a en effet confirmé le bien que l’on pouvait penser de lui en s’imposant brillamment contre un Shogun qui décidément n’y est plus… Le brésilien n’avait pourtant pas mal commencé le combat en se montrant non seulement menaçant debout, mais également au sol par plusieurs tentatives de clé de jambe. Malheureusement pour lui, son cardio lui joua à nouveau des tours dès la fin du deuxième round, et le suédois n’avait plus qu’à maintenir le rythme. Ses coups de genou auront fait beaucoup de dégâts. Alexander est assurément devenu un contender crédible pour Jon Jones.

Enfin, le main event également très attendu entre Ben Henderson et Nate Diaz n’aura pas non plus déçu! Et que dire… Quelle démonstration du champion poids léger. Si ses deux précédentes victoires contre Frankie Edgar pouvaient laisser place aux doutes quant à sa légitimité en tant que tenant du titre, sa victoire d’hier soir était juste impressionnante de domination. C’est simple, Nate Diaz n’aura jamais vu le jour pendant cinq longs rounds. Son adversaire aura fait ce qu’il voulait de lui, ne laissant ni sa réputée boxe, ni son talent au sol s’exprimer. C’était du grand, du très grand Ben Henderson à Seattle.

Voici les résultats complets de ce magnifique évènement:

Carte principale:

  • Ben Henderson bat Nate Diaz par décision unanime (50-43, 50-45, 50-45)
  • Alexander Gustafsson bat Mauricio « Shogun » Rua par décision unanime (30-27, 30-27, 30-26)
  • Rory MacDonald bat B.J. Penn par décision unanime (30-26, 30-26, 30-27)
  • Matt Brown bat Mike Swick par KO (punches) au 2e round (2:31)

Carte préliminaire:

  • Yves Edwards bat Jeremy Stephens par KO (strikes) au 1er round (1:55)
  • Raphael Assuncao bat Mike Easton par décision unanime (29-28, 30-27, 30-27)
  • Ramsey Nijem bat Joe Proctor par décision unanime (30-27, 29-28, 29-28)
  • Daron Cruickshank bat Henry Martinez par KO (head kick) au 1er round (2:57)
  • Abel Trujillo bat Marcus LeVesseur par TKO (knees) au 2e round (3:56)
  • Dennis Siver bat Nam Phan par décision unanime (30-24, 30-25, 30-26)
  • Scott Jorgensen bat John Albert par soumission (rear-naked choke) au 1er round (4:59)

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.

Merci d’aimer MMA Déferlante sur facebook et de nous suivre sur twitter.

 

, , , , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire