mardi, février 25, 2020

l'onde de choc

MMA DEFERLANTE Forums Sujets Libres l'onde de choc

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #34519
    LK
    Participant

    salut les potos, je voulai partager avec vous un article paru chez muay thai galaxy sur l onde choc. l explication est vulgarisé, simplifié , imagé, histoire de parler au plus grand monde.

    beaucoup de posteur n ont jamais pratiqué, mais sont tres pertinents et juste ds leur propos, je voie cet article comme un moyen de leur faire decouvrire un (petit)parametre de plus utile a la comprehension d un combat ou de certaine reaction chez un combattant lors des coups reçus.

    enjoy!

    Dans ce dossier nous allons étudier ce qu’on appelle l’onde de choc et bien entendu mettre cela en relation avec le muay. Résultant de l’impact d’un coup, ce type d’onde se propage à une vitesse importante et perturbe tout ce qui se trouve sur son passage. Très loin de se déplacer n’importe comment l’onde de choc suit des lois scientifiques précises. Ce dossier va permettre de comprendre ce qu’il se passe juste après l’impact d’un coup lors d’un combat et comment la technique employée  propage l’onde de choc a l’intérieur du corps occasionnant un Ko, un TKO.. ou alors strictement rien.

    Avant toute chose il est utile de définir ce qu’on nomme précisément « onde de choc ». Voilà la définition scientifique on verra après pour celle en français compréhensible par le commun des mortels
    Une onde de choc est un type d’onde, mécanique ou d’une autre nature, associé à l’idée d’une transition brutale. Elle peut prendre la forme d’une vague de haute pression, et elle est alors souvent créée par une explosion ou un choc de forte intensité. Selon l’usage courant, un choc est une transition brutale, non progressive, sans intermédiaire. On peut définir cette idée d’une façon mathématique, formellement rigoureuse, avec la notion de continuité.
     Donc voilà pour le charabia, en français une « onde de choc » c’est par exemple les petits ronds que vous voyez a la surface de l’eau lorsqu’on fait tomber quelque chose  dedans
    <p style= »text-align: center; »></p>
    <p>Ils ne sont pas provoqués directement par l’objet mais par le changement de pression qu’il provoque dans le milieu dans lequel il évolue. Avant de rencontrer par exemple une pierre, l’eau est a une certaine pression et évolue dans un milieu non perturbe. Lors de sa rencontre avec la pierre et tant que la pierre progresse, l’eau est soumise à un changement de pression, plus ou moins fort en fonction de la vitesse et de la force de pénétration de la pierre. C’est ce changement de pression, dans l’air ou dans l’eau, qui provoque ces ronds, la pierre elle imprime une pression continue et c’est à cet endroit-là que la force est la plus importante.</p>
    <p>C’est exactement ce qui se passe lors d’un coup donne / reçu en muay thai, a la différence que le coup ne va pas transpercer son adversaire et que les dégâts et l’onde de choc se font instantanément a l’impact</p>
    <p style= »text-align: center; »></p>
    <p>Reprenons notre exemple de l’eau et de la pierre, a la différence près que la pierre c’est le crochet de gauche de Youssef lors de sa victoire au raja et que l’eau symbolise la partie du corps touchée de l’adversaire.</p>
    <p>Lorsque Youssef démarre son crochet il emmagasine de l’énergie, symbolise par la vitesse de la pierre son poids et sa forme avant de toucher l’eau. Au moment précis de l’impact, cette énergie va être libérée selon plusieurs critères qui vont influencer sur la violence du coup et les dégâts occasionnes</p>
    <p>Le premier facteur qui joue c’est l’endroit par lequel l’énergie va être libérée. Dans le cas du crochet de Youssef, c’est toute la zone du devant du gant qui va faire office de porte de sortie, cette zone va en toucher une autre, celle du foie de son adversaire. Au moment de l’impact l’énergie ne peut que passer par les zones en contact et de la dépend la propagation de l’onde de choc
    Dans le cas d’un coup porte en muay thai, le schéma est le suivant :</p>
            Impact 
             Tassement
    Ecrasement
             Propagation onde de choc

    Bien sur un coup en muay thai provoque la majeur partie de ses dégâts lors du contact direct avec le corps de son adversaire, mais dans bon nombre de cas de figure c’est l’onde de choc qui est responsable du KO : crochet – direct au menton, coup de coude à la tempe, high kick a la tête (pas à la carotide), low kick
    Et ces Ko dépendent directement de la forme des zones qui sont entrées en contact lors de l’impact : pointe du coude / tempe – Tibias / tête  etc
    Ces Kos ne pourraient pas avoir lieu avec une technique différente qui influencerait sur la propagation de l’onde de choc
    <p>Pour se propager efficacement une onde de choc dépend à 100% de la forme de l’objet (en plus de la vitesse et de la force)</p>
    <p>Il va être intéressant de comparer les zones de frappe de l’arsenal du muay thai pour voir comment les techniques véhiculent les ondes de choc et les forces de l’impact

    Pour se faire on va prendre un exemple avec un robinet. Le robinet représente grosso modo la technique employée, l’eau l’énergie qui va être transmise lors de l’impact et le bouchon symbolise comment l’eau va être évacuée et donc la propagation de l’onde de choc
    On part du principe que l’énergie est la même quel que soit la technique utilisée, coude genoux poings jambes etc

    Premier cas de figure on place un entonnoir et on ouvre le robinet : le liquide sort fort en suivant une belle ligne et la pression est t-elle que l’eau peut aller assez loin, pas spécialement d’éclaboussures sauf très important au moment du contact entre l’eau et l’évier

    En muay thai, ce cas de figure serait un coup de coude retourne à la tempe. L’énergie emmagasinée lors de la rotation du corps et du coude est monstrueuse mais elle ne va s’écouler que par un tout petit point à la base du coude et sur la tempe de l’adversaire
    Toute l’énergie va se propager en ligne droite très compacte à l’intérieur du crâne et du cerveau. L’onde de choc n’est pas importante en terme de diamètre mais elle est ultra concentrée en son centre et au début de l’onde (les petites éclaboussures sur l’évier)
    Les coups de coudes ont cette particularité de propager l’énergie de façon très puissante et rectiligne mais n’ayant pas un pouvoir de destruction périphérique avancé. C’est la même différence qu’entre de la chevrotine et une balle de M16. Pas de dispersion de l’énergie mais une grosse contrainte de précision .. Tout dépend de l’objectif qu’on cherche à atteindre.

    En muay c’est pareil, les coudes sont des armes terrible lorsqu’on est précis et presque peu importe la zone frappée tant l’énergie qui se dégage d’un tel coup est importante

    <p style= »text-align: center; »></p>
    <p>Second cas de figure mais avec une douche, l’eau sort par une multitude de petits points et s’écrase un peu partout. Si on obstrue certain petit points la pression de l’eau augmente dans ceux restants ouverts mais il y’a moins d’eau sur le sol à certains endroits … En muay thai c’est l’équivalent des attaques avec les poings 

    La multitude de petits trous du pommeau de la douche fonctionne comme les gants. Ils ralentissent la force du coup et en fonction de la zone qui touche l’adversaire l’énergie ne va pas se propager pareil c’est comme quand vous obstruez les petits trous avec vos doigts

    En terme d’onde de choc lors d’une attaque en anglaise on se rend compte que l’énergie se propage un peu partout n’importe comment avec un fort pouvoir de dispersion, assez uniforme cette énergie si elle rencontre un organe sensible risque d’avoir de lourdes conséquences : foie, menton, plexus solaire, rate

    <p style= »text-align: center; »></p>
    Les poings sont un excellent moyen d’assener un coup et de provoquer des dégâts lorsque l’on cherche à frapper une « zone » mais pas un « point précis »
    Avec ces deux exemples on comprend facilement pourquoi un coup de genoux va générer une onde de choc ultra puissante et sur un diamètre bien plus important que les poings ou les coudes. Idem pour les frappes en low kick dont la zone d’impact du tibia est toute indiquée pour propager parfaitement l’onde du choc au sein des muscles des cuisses.

    &
    Bon nombre de Knock down lors des combats proviennent de ces ondes de choc. Même sans toucher précisément tel ou tel point du corps, si l’onde de choc est assez puissante et efficace elle fera le travail « à votre place »

    L’onde de choc n’est pas un élément prépondérant au premier abord mais comme tout le reste en muay thai cette donnée scientifique permet d’avoir plus de recul sur la force des coups et l’énergie utilisée/déployée pendant les combats.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 années et 3 mois par LK.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
34,577Mentions j'aimeLike
495SuiveursSuivre
3,432SuiveursSuivre
533AbonnésS'abonner