L’ancien champion poids moyen de l’UFC Robert Whittaker retourne aux affaire en mars pour affronter Jared Cannonier!

Destitué de sa ceinture par Israel Adesanya au mois d’octobre, Whittaker n’a pas choisi le combat le plus facile pour se relancer. Il défiera le dangereux Jared Cannonier à l’UFC 248, dont la carte est prévue le 7 mars à Las Vegas.

Avant de perdre face à Adesanya, Robert Whittaker était sur une série de 9 victoires d’affilée. ‘The Reaper’ compte des noms comme Brad Tavares, Derek Brunson, Ronaldo Souza, ou encore Yoel Romero à son tableau de chasse.

De son côté, Cannonier s’est rapidement hissé parmi les top contenders de la division 185 livres après s’être successivement débarrassé de David Branch, Anderson Silva, et Jack Hermansson.

Pour rappel, l’UFC 248 inclut déjà le combat choc au sommet des poids pailles féminines entre la championne Weili Zhang et Joanna Jedrzejczyk. La tête d’affiche n’est par contre toujours pas connue.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.
Merci de suivre MMA Déferlante sur FacebookInstagram, et Twitter.
Visitez notre boutique MMA DISTRICT pour s’équiper en Fightwear et Fightgear:
T-Shirt MMA | Gants MMA | Rashguard | Short MMA | Spats | Gants de Boxe | Kimono JJB

19 COMMENTAIRES

  1. Match up de tout les dangers pour Whittaker.
    L’Australien mise tout son avenir dans la catégorie sur ce combat à mon avis. C’est un peu du « quitte ou double ».
    Pour revenir en « douceur » dans la catégorie et retrouver confiance, si il y’avait bien deux combattants à éviter, c’était Cannonier et Hermansson à mon sens. Les deux à prendre pour retrouver confiance auraient été Till ou Gastelum.
    Hermansson et Cannonier ont une carrure de Light heavy weight, je ne sais par quel miracle ils arrivent à faire le poids.
    Cannonier à une puissance digne d’un heavyweight et Whittaker à grandement été fragilisé par ses guerres avec Romero, je ne donne pas cher de sa peau sur ce coup là, moi qui pourtant apprécie ce combattant car il ne refuse aucun combat…
    J’ai lu plus haut que Whittaker aurait dû ou pu avoir une revanche avec Adesanya, je ne suis pas d’accord dans la mesure où L’Australien à été sèchement vaincu. Un « test » d’aptitude avant un nouveau title shot relève du bon sens, mais alors là, ce n’est plus un test mais la promesse d’un crash….

    • Promesse d’un crash, t’y vas un peu fort peut-être, mais combat de tout les dangers, c’est certain !
      Allez, l’enterrons pas trop vite quand même, c’est un sacré guerrier et je pense qu’il en a encore sous le coude…Puis techniquement c’est quand même autre chose que Canonnier à mon sens.

      • @Rush, j’admire vraiment Whittaker, il a l’allure d’un champion, mais il faut établir le constat qu’il n’est plus en mesure d’encaisser les frappes.
        Le crochet que Adesanya lui assène et le fait tomber KO n’aurait jamais eu cet impact avant ses deux combats contre Romero. Whittaker ressort clairement fragilisé physiquement des deux combats avec le Cubain.
        Et là, devant lui se dresse un Cannonier à la force de frappe effroyable, qui a pulvériser la jambe de Silva et envoyé dormir Hermansson…
        Je ne vois vraiment pas Whittaker se sortir du guêpier qui l’attends… Et si je me trompe, je serais le premier content, déjà d’avoir vu un beau combat je l’espère, et surtout de voir Whittaker à deux doigts de retrouver son titre.

        • J’ai jamais vraiment compris quelle était la raison (médicale je pense) qui explique qu’un combattant puisse moins supporter un KO au fil des ans. C’est lié à des séquelles neurologiques ou quelque chose du genre ? Chez Chuck Lidell ça a été flagrant sur la fin de carrière. Si quelqu’un a l’explication « technique » je suis preneur ;-).

          • On m’a expliqué que c’est une fragilisation des cervicales qui rendent le combattant plus vulnérable au KO au fil du temps et des coups encaissés.
            Un coup au niveau de la tempe, de la mâchoire, et plus encore au niveau du menton, entraîne une rotation des cervicales, donc un mouvement de tête violent et brutal, le cerveau vient alors taper la boîte crânienne ( puisque le cerveau flotte dans la boîte crânienne) avec les conséquences que l’on connaît comme la perte de connaissance, le malaise vagal, trouble de l’équilibre… Le KO quoi.
            Le cutting à répétition, plus ou moins extrême ( la marge de tolèrence de chaque individu peu grandement variée) est aussi un paramètre non négligeable à la sensibilité au KO.

        •  » Je ne vois vraiment pas Whittaker se sortir du guêpier qui l’attends… »
          En fait moi non plus mais j’essaierai d’y croire en croisant les doigts ! :-))

    • Faut savoir que cannonier a commencé sa carrière en poids lourds et ensuite descendu progressivement jusqu’en poids moyen forcément il a la puissance de frappe de son côté Après c’est clair whittaker est meilleur techniquement
      Mais s’il se fait toucher je crains le pire
      On verra ce que ça donne

  2. Je me demande si finalement adesanya va pas affronter costa en avril ou mai.

    Il était annoncé blessé 8 mois fin octobre je crois.

    L ufc n à toujours pas annoncé de remplacement à costa pour affronter adesanya. Romero vs adesanya n à pas était annoncé C est bizzare.

  3. Putain… je suis à fond derrière Whittaker mais j’ai peur pour lui ! Est-ce qu’il peut encore se farcir des distributeurs de parpaings comme Cannonier après ses guerres à répétition contre tontln Yoël ? Pas sûr…

  4. Un parcours à la Rory pour Robert ? Deux combattants hyper complets, ayant atteint le plus haut niveau assez jeunes, mais fragilisés par une guerre avec des gars imbrisables (Lawler/Romero).

  5. Si Cannonier le tape c’est le plus gros Glow up de ma décennie. Il a toujours été bof en lourd et en lourds légers mais la en middleweight c’est un tueur.

    Gros gros combat qui sera décisif pour l’un comme pour l’autre. Cannonier a vachement moins d’armes que Robert mais il a le one shot dont tu ne reviens pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here